Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Une classe de plus en maternelle à Loivre

Article publié par L'union-L'Ardennais le 14/09/2014

 

2014-nouvelle-classe-maternelle.jpg

des élèves souriants en cette rentrée, des parents et des enseignants satisfaits

 

LOIVRE (51). L’école de Loivre voit cette année ses effectifs augmenter, avec quatre classes en primaire, pour les deux villages de Loivre et Bermericourt et une ouverture de classe à l’école maternelle, qui compte 67 enfants de 2 à 5 ans dans ses trois classes. Pour appliquer la réforme des rythmes scolaires, les enseignants ont dû s’adapter à une nouvelle organisation, la Communauté de communes Nord Champenois ayant choisi d’embaucher Thibaut Hurtelle, animateur, pour assurer le bon déroulement des nouvelles activités périscolaires (NAP) regroupées sur le mardi après-midi.

Les enfants vont donc à l’école les lundi, mardi matin, jeudi et vendredi de 8 h 45 à 11 h 45 et de 13 h 45 à 16 h 45, le mardi après-midi étant réservé pour 90% d’entre eux aux NAP. Le mercredi matin, l’école est ouverte de 8 h 30 à 11 h 30. Une rentrée pleine d’innovations dont les enseignants attendent de voir les effets sur le travail des élèves et qui n’entament pas la bonne humeur de tout leur petit monde.

 

Centenaire de la Grande Guerre Quatre villages s'associent

Publié dans L'Union-L'Ardennais le 05/08/2013

 

Loivre, Berméricourt, Brimont et Courcy, des villages situés à l'ouest et au nord-ouest de Reims ont choisi de travailler ensemble pour célébrer le centenaire de la Grande Guerre

2013 Centenaire de la Grande Guerre

 

L'OBJECTIF de ces quatre communes (Loivre, Berméricourt, Brimont et Courcy) est de réaliser, du 7 au 14 novembre 2014, une exposition à même d'expliquer l'ampleur des destructions sur la ligne de front, l'intensité des combats en direction du Chemin des Dames, mais également les affrontements acharnés pour empêcher la reconquête de Reims par l'adversaire. Pour ce faire, une association a été fondée et est présidée par Jean-Claude Éric. Un travail de sensibilisation a été déjà été conduit localement et les écoliers de cours moyen de Loivre-Berméricourt ont été récompensés au printemps pour leur participation au concours des petits artistes de la mémoire. Ils ont reconstitué le parcours de Julien Boucher, un poilu, enfant d'ici et mort pour la France. Ce secteur des quatre villages a encaissé les chocs de la première bataille de la Marne en 1914, de l'attaque sur le Chemin des Dames le 16 avril 1917 et de la deuxième bataille de la Marne à l'été 1918. Exposition itinérante Les responsables de l'association, qui ont reçu le soutien du Comité départemental du centenaire pour la labellisation de leur initiative qui est délivrée par la Mission nationale, souhaitent que leur exposition soit ensuite itinérante de manière à montrer combien le tissu rural a été bouleversé et défiguré par les combats de la Première Guerre mondiale. Reims pourrait l'accueillir, mais pas seulement. « Nous souhaitons partir de la joie de vivre qui existait dans nos villages jusqu'à la mobilisation générale, expliquer ce qui s'est alors produit, parler de l'occupation de septembre 1914 et de la cohabitation avec les habitants qui étaient restés, exposer la réalité à partir de photographies, de cartes postales nombreuses à l'époque, de lettres et de témoignages, rappeler la reprise des ruines qu'étaient nos communes en 1918, passer à l'armistice, la reconstruction, la réconciliation et la célébration des anniversaires, mettre à l'honneur des combattants qui se sont particulièrement distingués sur ce front où y ont laissé des récits circonstanciés de qualité ». L'association, dont le siège social est à la mairie de Loivre, a édité une carte postale pour signifier l'effort collectif assumé par les habitants, ainsi qu'un logo commun pour toutes les séquences mémorielles qui seront utilisées. Nul doute que tous ceux qui seront volontaires pour participer à la composition et à la structuration de l'exposition et accepteront de prêter des documents ou des reproductions seront les bienvenus. Hervé CHABAUD

 

Berméricourt En avant la musique !

Publié Par L'Union-L'Ardennais le 26/06/2013


2013 En avant la musique

 

Samedi à Berméricourt, une bonne centaine d'habitants se sont déplacés pour fêter l'été et la musique. Pas de pluie pour contrarier le barbecue et les frites, ce qui a rassuré la petite équipe du comité d'animations. Une partie du groupe « Nono Limite » a ouvert les festivités, suivi des chants interprétés par les enfants, sous la houlette de Sylvie, institutrice. Un magnifique mini-concert de violon et de flûte traversière a été offert par Marcelline et Léa. Pour clôturer cette chaleureuse fête, Olivier a mis en place son écran plat pour un karaoké champêtre pour lequel beaucoup se sont pris au jeu : ambiance garantie surtout dans les fausses notes !

 

Loivre / Kermesse des écoles Les enfants ont assuré le spectacle

Publié dans l’Union le mercredi 3 juillet 2013

 

2013 Kermesse dance

 

A Loivre, vendredi dernier, avait lieu la kermesse de l'école organisée par les enseignants et l'association des parents d'élèves. Les enfants de Loivre et de Berméricourt ont chanté et dansé devant des parents ravis. La classe de Sylvie était bien en rythme sur la musique de Psy, Gangnam style. Quant aux élèves de Justine, ils ont, sur un air Indie, exécuté une danse ayant pour thème les cinq sens. Tous les enfants se sont appliqués, le spectacle était bien réglé grâce aux nombreuses répétitions. Même le temps maussade n'a pas réussi à gâcher la fête.

 

 

Berméricourt / Conseil municipal Révision du document d'urbanisme


Publié dans l’Union le samedi 22 juin 2013 


2013-conseil-municipal.jpg

Le conseil municipal avait émis un avis défavorable à la révision du PLU.

Cependant, la loi impose cette révision avant le 1er janvier 2016.

 

 

Lundi 17 juin, le conseil municipal de Berméricourt s'est réuni sous la présidence de Patrice Chrétien, maire de la commune.

PLUSIEURS sujets ont été évoqués lors de ce conseil municipal.

PLU et loi de Grenelle
Le conseil municipal avait émis un avis défavorable à la révision du PLU.
Cependant, la loi impose cette révision avant le 1er janvier 2016. Patrice Chrétien a indiqué qu'un PLU est composé d'un rapport de présentation, d'un PADD (Projet d'aménagement et de développement urbain) et d'un règlement. Les PLU doivent être compatibles avec le SCOT (Schéma de cohérence territoriale).
Le SIEPRUR (Syndicat intercommunal et de programmation de la région urbaine de Reims) a mandaté l'agence d'urbanisme pour la révision du SCOT.
La loi sur le Grenelle de l'environnement impose une consommation raisonnable du foncier, ce qui induit la densification de l'habitat existant, de préférence à l'extension de la commune.
Le conseil a décidé d'engager la procédure de révision de son document d'urbanisme.
Demande de subvention
Le collège du mont d'Hor demande une subvention pour financer des cours de volley-ball et de basket. Six collégiens étant de Berméricourt, le conseil a décidé d'accéder à cette demande.

 

Loivre Petits artistes de la mémoire

Publié dans l’Union le vendredi 14 juin 2013

 

2013 Loivre Petits artistes de la mémoire

 

Les enfants ont été récompensés pour leur brillante participation au concours scolaire


 

À Loivre, vendredi 7 juin, trois messieurs de l'ONACVG de la Marne sont venus dans la classe de CM1/CM2 de Christine Devos, directrice de l'école élémentaire Loivre-Bermericourt. Bruno Dupuis, directeur du service départemental, Baptiste Rogissart chargé de mission à la sous-préfecture de Reims, et Eric Rochette, chargé de la solidarité, sont venus remettre des récompenses aux enfants pour leur brillante participation au concours scolaire intitulé : « Petits Artistes de la mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants » dont l'objectif est de préserver et de transmettre aux plus jeunes la mémoire des combattants de la Grande Guerre.
Ces élèves avaient choisi un poilu originaire de leur village : Julien Boucher, sergent au 6e bataillon de Chasseurs alpins, mort pour la France à 24 ans, et grâce à des témoignages, des écrits, des photos, des documents d'archives, des souvenirs évoqués par Annick Pierson, sa petite-nièce, qui habite à Loivre, ils ont réalisé un superbe carnet de guerre artistique, avec dessins, peintures, poèmes et textes.
Les enfants ont été attentifs au discours de Bruno Dupuis qui a évoqué la Grande Guerre, ses souffrances physiques et morales, les valeurs supérieures à défendre : la Nation, la République et la Liberté. Il a rappelé que la Marne était au cœur de la ligne de Front et que les poilus qui ont fait le sacrifice de leur vie nous permettent de vivre libres aujourd'hui.
Christine Fortuna, 1ère adjointe, et Alain Amalric représentaient Bermericourt, Alain Harbulot, adjoint au Maire, Annick Pierson et Jean-Claude Eric, ancien combattant, représentaient Loivre. Ils ont aidé Bruno Dupuis à remettre un diplôme de « petit artiste de la mémoire » à chaque élève. Mme Devos a été chaleureusement remerciée pour son efficacité.

 

Berméricourt Une journée très réussie


Publié dans l’Union le vendredi 7 juin 2013

 

2013 fete patronale

 

Le dimanche 2 juin a été très festif pour les Berméricourtois avec un généreux soleil.
Les petits ont pris d'assaut le manège, tandis que les adultes ont vivement applaudi « The Mood Hunters » un groupe de musique soul and funk. Un bon moment de détente apprécié par tous.
La journée s'est terminée par la traditionnelle tombola qui cette année encore a fait plus d'un heureux.
C'est Marcel Dubois qui s'est le plus approché des 7.726 Kg du panier garni qui lui a été remis par le président et le secrétaire du Comité d'animations du village.

 

Berméricourt Sacha confié à la République

Publié dans l’Union le mardi 28 mai 2013

 

bapteme 25 mai 2013 (b)

Un baptême républicain, une première pour Berméricourt.

 

A Berméricourt ce samedi 25 mai, Patrice Chrétien, maire de la commune, a célébré un baptême républicain, le 1er à la fois pour la commune et pour son maire qui assume cette fonction depuis 1997.
Le Baptême civil ou républicain a été institué pendant la Révolution française, par un décret du 20 prairial an II, ou 8 juin 1794. Par le Baptême républicain, les parents confient leur enfant à la République, et lui attribuent des protecteurs, devant de substituer à eux, en cas de décès. Sacha Aghbar Edwige, né le 15 mai 2012 et nouvellement installé avec ses parents à Berméricourt, est solennellement entré dans la communauté républicaine dont il a symboliquement adopté les valeurs.
Sa marraine Elodie Edwige et son parrain Aadil Aghbar se sont engagés à suppléer ses parents en cas de décès. Toute la famille et les amis sont venus assister à cette belle cérémonie, une grande première pour Berméricourt. 

 

Loivre / A l'école Tout savoir sur l'électricité

Publié dans l’Union le samedi 11 mai 2013

 

2013 ecole erdf

 

A l'école de Loivre-Berméricourt, mardi 30 avril, Stéphane Viet, interlocuteur privilégié Mission collectivités territoriales pour l'ERDF (Electricité Réseau Distribution France) est venu expliquer aux enfants les dangers de l'électricité.
Apprendre à bien connaître les risques pour mieux les éviter était le but de cette action de prévention. L'électricité est une énergie invisible et inodore, elle est dangereuse mais on ne perçoit pas le danger.
L'électricité sert à nous éclairer, nous chauffer, à faire fonctionner les appareils ménagers et les ordinateurs. Attention : eau danger ! Il ne faut jamais utiliser un appareil électrique à proximité d'eau ! L'eau est conductrice de l'électricité, et le corps humain en contient beaucoup ! Le risque est d'être électrisé, c'est-à-dire brûlé, ou électrocuté et alors on en meurt.
Il ne faut jamais tenter de pénétrer dans un transformateur, ni toucher à des câbles qui seraient tombés à terre. L'électricité vient d'une centrale qui la produit : nucléaire, hydraulique ou thermique. Les éoliennes transforment le vent en électricité.
Les écoliers étaient surpris d'apprendre qu'une éolienne pèse 230 tonnes et qu'il faut 30 camions pour l'apporter sur le site.
Les enfants ont posé des questions pertinentes, l'électricité fait partie de leur quotidien et les explications données étaient claires.
De plus , deux séances se sont succédé, d'abord pour les plus grands , ensuite pour les plus petits : une initiative de l'ERDF vraiment utile !

 

 

Bermericourt Un toboggan refait à neuf

Publié dans l’Union le samedi 04 mai 2013


jeu fini 3

A Bermericourt, le toboggan attend les enfants

 

 

A Bermericourt, on ne badine pas avec la sécurité, surtout quand elle concerne les enfants ! Un toboggan avait été acheté en 2006 par la commune.
Sept ans plus tard, alors qu'il a été largement utilisé par de nombreux enfants, le démonter et le refaire complètement s'est avéré nécessaire !
En janvier dernier, ce jeu a été démonté, lavé, brossé poncé, lasuré et peint, en un mot remis à neuf, par une entreprise de peinture.
De plus, afin d'en améliorer la sécurité, sa stabilité a été revue et un sol amortissant posé.
Bonne nouvelle : les enfants de 4 à 12 ans pourront de nouveau s'amuser à partir du lundi.
Le jeu sera provisoirement entouré de barrières pour protéger le gazon qui pousse.

 

Avec le regroupement scolaire Un carnaval organisé dimanche

Publié dans l’union le mercredi 20 mars 2013


2013 carnaval


Un carnaval est organisé par l'Amicale des parents d'élèves du groupement scolaire Loivre-Berméricourt dimanche prochain, 24 mars, à 15 heures.
Le départ du défilé est prévu devant l'école, puis l'embrasement du bonhomme Carnaval sera proposé sur le Champ vert, sous la protection des sapeurs-pompiers. A 16 heures, les festivités se poursuivront à la salle des fêtes, où des gaufres et des crêpes seront proposées à la vente. Les enfants seront placés sous la surveillance de leurs parents et devront être accompagnés tout au long de leur présence au carnaval.
Adultes et enfants sont bien entendu invités à venir déguisés !

 

 

Les écoliers sur les traces du Poilu Julien Boucher 

Publié dans l’Union le mardi 19 mars 2013

2013 julien boucher 2013 cm1 cm2

  Qui était ce jeune homme mort pour la France à l'âge de 24 ans ? Les écoliers de Loivre tentent de la découvrir.


LOIVRE (Marne). En participant à un concours de l'Onac, les élèves CM1/CM2 découvrent la vie d'un habitant de Loivre, mort pour la France en 1916.

Animations inhabituelles jeudi dernier à l'école primaire de Loivre. Dans la classe de la directrice Christine Devos, les élèves regardent avec attention des photos, des lettres, des coupures de journaux. Entourés d'Alain Harbulot, adjoint représentant la commune de Loivre, et de Christine Fortuna, adjointe de celle de Berméricourt, les enfants écoutent Jean-Claude Eric, ancien combattant, leur parler de Loivre détruit lors de la Grande Guerre et Annick Pierson, une habitante du village venue évoquer la mémoire de son grand-oncle Julien Boucher, Poilu originaire de Loivre, mort pour la France.
La raison de cette réunion : les élèves de cette classe de CM1/CM2 participent au concours scolaire organisé par l'Onac (Office national des anciens combattants) intitulé : « Les petits artistes de la Mémoire ».
Un petit carnet
Les enfants ont choisi un soldat de la Grande Guerre originaire de leur village : Julien Boucher, et ils recueillent sur sa vie des témoignages, des écrits, des documents d'archives.
Ils peuvent prendre contact avec les associations d'anciens combattants et participer aux cérémonies du 11 novembre.
En s'inspirant du peintre Renefer, illustrateur du « Feu » d'Henri Barbusse, qui avait tenu un journal « Belle petite monde » lorsqu'il était sur le Front, les enfants vont créer un carnet retraçant la vie du sergent Julien Boucher en ajoutant à leurs écrits des aquarelles, des croquis, des poèmes.
Le jury sera attentif à la fois à la valeur historique de ce carnet, à son originalité et à la qualité artistique des créations plastiques.
Ils ont jusqu'à fin avril pour réaliser le journal de Julien Boucher, mort à Saint-Pierre-Vaast dans la Somme le 5 novembre 1916 à l'âge de 24 ans.

 

Sainte-Barbe / Médailles, promotion et retraite

Publié dans l’Union le vendredi 28 décembre 2012

 

2012-ste-barbe.jpg

les sapeurs-pompiers de Loivre-Berméricourt ont fêté sainte Barbe dans la tradition.


A Loivre, sainte Barbe, patronne des pompiers, a été honorée comme l'exige la tradition.
Cette sainte est invoquée contre les dangers d'une mort par le feu, la foudre ayant frappé son bourreau. Le corps des sapeurs-pompiers de Loivre-Berméricourt, dirigé par l'adjudant Frédéric Gauvin a été reçu en mairie.
Au cours de cette cérémonie, présidée par Michel Guillou, maire de Loivre, en présence de Patrice Chrétien, maire de Berméricourt, et de plusieurs membres du conseil municipal de Loivre, Francis Gach a été récompensé pour ses 20 ans de service et il a reçu une médaille.
Pour lui, l'heure de la retraite a sonné. Michel Martel a également reçu une médaille pour ses 20 ans de service. Alexandre Olivier a été promu caporal-chef. De nombreux habitants ont entouré les sapeurs-pompiers témoignant ainsi par leur présence leur confiance et leur reconnaissance.

 

Noël des Enfants


Article publié dans l'Union le mercredi 19 décembre 2012

2012 noel

L'association Epingle à nourrice inaugurée

Rompre l'isolement des nounous

Publié dans l’Union le jeudi 29 novembre 2012

 

 

2012 Epingle a nourrice

Une initiative originale aux conséquences positives.


Samedi dernier à Loivre, la salle de réunions de la mairie avait été métamorphosée en crèche. Les tables et les chaises étaient très petites et de couleur fluo. Des jeunes femmes buvaient du café en mangeant des gâteaux et des petits enfants jouaient ensemble sous les yeux de plusieurs bébés souriants installés dans leurs poussettes. C'était l'inauguration officielle de l'association « Epingle à Nourrice » dont le siège social est à la mairie de Loivre. Cette association, créée le 18 février 2012, présidée par Delphine Reppel, a pour but la rencontre et la sociabilisation de l'enfant non scolarisé et de son assistante maternelle, en l'occurrence des villages de Loivre et de Berméricourt. Elle rompt l'isolement des assistantes maternelles qui se rencontrent si elles le souhaitent chaque jeudi matin. Ces dames, en se connaissant mieux, peuvent se rendre des services mutuels ou échanger des conseils. Les petits prennent l'habitude de se voir, ils aperçoivent les écoliers de la maternelle proche de la mairie, et le moment venu, ils auront moins peur de franchir le pas de l'entrée à l'école. Les parents auront eux aussi tissé des liens d'amitié.

 

 

 

Halloween 2012

  Scan

 

Berméricourt Réseaux à enfouir : travaux en vue

Publié dans l’Union le vendredi 26 octobre 2012

2012 conseil octobre

 

 

Le conseil municipal de Berméricourt s'est réuni lundi dernier sous la présidence de Patrice Chrétien, maire.
A l'ordre du jour, les travaux de la rue derrière les granges. Il s'agit de réseaux basse tension à enfouir. Le SIEM, Syndicat intercommunal d'énergies de la Marne, compétent en matière d'enfouissement des réseaux, a été contacté.

Un an à l'avance
Ces travaux sont prévus pour le dernier trimestre 2013 mais la procédure prévoit que toute demande doit être formulée un an avant la date envisagée.
Le montant pris en charge par le SIEM est de 14 000 euros TTC dont 900 euros pour les études souterraines.
La tranchée creusée sera commune à la basse tension et à l'éclairage public. Le SIEM en partenariat avec Orange fera une extension qui sera à la charge de la commune et dont il chiffrera le montant. La délibération a été adoptée à l'unanimité.
Ensuite il a été décidé que les bordurages seraient identiques à ceux de la rue des Vignes, c'est-à-dire des bordures franchissables et fil d'eau.
Une fois l'estimation définitive réalisée, un appel d'offres sera proposé début décembre 2012, et les travaux planifiés. Un jeu d'enfants extérieur sera démonté, mis à l'abri et rénové pour une remise en place après l'hiver.
Une autre information a été donnée aux parents dont les enfants prennent le bus scolaire durant ce conseil municipal : si les enfants sont inscrits, ils doivent impérativement utiliser ce moyen de transport pris en charge par le conseil général pour aller à l'école ou au collège.

 

 

Berméricourt / Portrait de Robert, une gloire locale

Publié dans l’Union le dimanche 01 juillet 2012

 

2012 Robert arbre liberte

En juin 1957, Robert Gobin

 


Robert Gobin est arrivé à Berméricourt à l'âge de 7 ans. Il a fréquenté l'école communale et s'est montré très appliqué, à tel point que le jour du Certificat d'études, le 19 juin 1957, Robert s'est classé 1er du Canton. Institué par décret en 1866, le Certificat d'études primaires était le premier diplôme exigé pour être titularisé dans l'Administration. Le jury était composé d'instituteurs d'un canton voisin, et parfois de délégués cantonaux. Le 1er de Canton (ou la 1re) était auréolé d'une gloire locale qui rejaillissait sur son instituteur.
Les notables locaux lui offraient souvent des prix ainsi qu'un diplôme illustré qui remplaçait l'austère certificat administratif. Robert aimait sa commune, et il a passé 23 ans à son service. Il a été conseiller municipal de mars 1977 à mars 2001. La médaille d'honneur lui a été décernée en septembre 1999.
Il a ensuite assuré l'entretien des espaces verts jusqu'en janvier 2002, et le relevé des compteurs d'eau.
Robert s'en est allé en octobre 2011, mais à Berméricourt, son souvenir ne s'effacera pas.

 

 

Berméricourt / Elle était employée communale Anne-Marie Gobin à la retraite

Publié dans l’Union le vendredi 15 juin 2012

2012 retraite AMG 

  Bonne retraite Anne-Marie !

 

A Bermericourt, samedi dernier, le maire Patrice Chrétien et les élus avaient invité toute la population à un vin d'honneur, ainsi que M. Lemaire, ancien maire. Les habitants s'étaient déplacés en nombre.
La raison de cette réunion était de mettre à l'honneur Anne-Marie Gobin pour son départ à la retraite. Le maire a remercié Anne-Marie pour les 35 années de bons et loyaux services en tant qu'agent d'entretien de la commune.
Embauchée en 1978 par M. Lemaire, Anne-Marie a, au fil du temps, ajouté à son activité la distribution du courrier municipal et l'accueil des enfants au bus scolaire. Patrice Chrétien a souligné les qualités d'Anne-Marie : consciencieuse, assidue, ponctuelle et disponible.
Celle-ci a reçu une médaille souvenir, des fleurs, une carte-cadeau, un diplôme, un livre d'or, et un album de photos souvenirs réalisé à son intention.
Le verre de l'amitié a été levé en souhaitant une longue et heureuse retraite à cette dame discrète et sympathique.
Bienvenue à Evelyne, qui succède à Anne-Marie.

 

Vous pouvez feuilleter l'album photos de cette journée

en cliquant sur " link"

amg scrap

link

 

 

 

Berméricourt Soleil, jazz, manège : la fête était complète

Publié dans l’union le vendredi 25 mai 2012

2012 fete patronale

 

 

La place du village sous le soleil de printemps.

 

A Berméricourt dimanche 20 mai, le soleil a été généreux pour la fête patronale.
Alors beaucoup de monde est venu sur la place du village pour applaudir deux groupes : Rémi et Sébastien de « La Villa Ginette » pour du jazz « classique », et le groupe « Matière Fœtale » pour un jazz complètement décalé. Tandis que le manège, les confiseries et les stands de jeux étaient pris d'assaut par les plus jeunes, le programme tombola et le jeu de la pesée d'un magnifique panier garni en ont ravi plus d'un.

 

 

Berméricourt Ils se souviennent

Publié dans l’Union le vendredi 11 mai 2012

2012 article 8 mai

 

Les participants étaient nombreux pour rendre hommage à Robert Gobin.

 

A Berméricourt, ce 8 mai, les participants étaient nombreux. Le cortège s'est dirigé vers le cimetière où un hommage a été rendu à Robert Gobin décédé en octobre 2011. Conseiller municipal durant 23 années, médaillé d'honneur en septembre 1999, il était très assidu aux commémorations.
Afin de lui témoigner sa gratitude, Patrice Chrétien, au nom de tous les habitants du village, a fleuri sa tombe et déposé sur sa sépulture une plaque en souvenir de son engagement et son dévouement. Le maire a proposé d'observer une minute de silence, en invitant la population à avoir une pensée pour toutes celles et tous ceux qui sont partis et qui ont partagé la vie de ce village. Le cortège a ensuite pris la direction du monument aux morts où a été célébré le 67e anniversaire de la Victoire du 8 Mai 1945.

 

Berméricourt La tradition des vœux respectée

Publié dans l’Union le lundi 09 janvier 2012

2012 Voeux

Le maire a rappelé que la commune avait entrepris

des travaux importants concernant l'eau potable et la voirie.

 

À Berméricourt, vendredi 6 janvier, s'est déroulée la traditionnelle cérémonie des vœux. Le maire Patrice Chrétien recevait de nombreux invités, et parmi eux, Eric Kariger, conseiller général du canton, et Jean-Pierre Desplanques, maire de Brimont. Patrice Chrétien a remercié collectivement les acteurs de la vie communale : les agents communaux, les élus, les membres d'associations et tous les bénévoles. Il a accueilli les nouveaux habitants de la commune. « La population arrivera, à court terme, à 180 habitants. Mais Berméricourt est et restera la plus petite commune du canton. »
La commune a entrepris des travaux importants concernant l'eau potable et la voirie. Le Synaep est chargé de la distribution de l'eau depuis avril 2011. Après un temps de rodage, l'eau est désormais d'excellente qualité. Le forage datant de 1928 est abandonné et le puits sera rebouché à la fin du mois.
Les travaux de voirie ont pu être réalisés dans la rue derrière les vignes grâce à un fonds de concours communautaire et à un prêt de la Caisse des dépôts.
Ce financement permettant de garder l'épargne, les travaux de voirie de la rue derrière les granges pourront débuter dès 2012.
Un changement important concerne l'Intercommunalité. Après de nombreux débats et beaucoup d'énergie, le schéma préfectoral a pu être modifié. La CDCI a validé une nouvelle intercommunalité à douze communes et 8 900 habitants.
Eric Kariger a formulé des vœux de solidarité, de reprise économique et d'espérance. À l'issue de la présentation des vœux, les brioches et les chouquettes ont été très appréciées.

 

 

Berméricourt / Rue Derrière les Vignes Les travaux s'achèvent

Publié dans l’Union le mercredi 07 décembre 2011  

 

  2011-tvx-rue-derriere-les-vignes-8.12.JPG

 

L'entreprise de travaux publics

 

A Berméricourt, Patrice Chrétien, maire de la commune, vient de concrétiser le projet d'aménagement concernant la rue Derrière les Vignes.
Avec l'aide d'une subvention accordée par l'Etat dans le cadre de la dotation d'équipement des territoires ruraux, les contributions financières de la communauté de communes de la Colline, et de la commune de Berméricourt, les travaux, effectués sous le contrôle du Bureau d'études Sofim exécutés par l'entreprise Gorez et commencés à la mi-novembre, seront bientôt achevés.
La commune avait acheté un emplacement réservé dans le but de pouvoir élargir la voirie. L'entreprise de travaux publics a posé dans des tranchées trois systèmes d'infiltration des eaux de pluie. Elle installe un espace pour le stationnement d'un côté et un trottoir de l'autre.
Que de changements alors qu'en 1996 cette route n'était qu'un chemin carrossable dans les champs !
Berméricourt s'agrandit, des maisons neuves sortent de terre, les habitants sont plus nombreux. Leur choix est compréhensible : vivre au calme à la campagne, dans un petit village qui a une vie authentique et des associations actives, c'est tentant !

 

Berméricourt L'entretien des rues sera la priorité

Publié d’ans l’Union le lundi 10 janvier 2011

 

  voeux 2011

Le maire a profité de l'occasion pour remercier Régis Baudry qui quitte la commune


 

 

C'est toujours avec plaisir que Patrice Chrétien, Maire de Berméricourt, a accueilli les Berméricourtois, en présence du conseil municipal, pour cette heureuse tradition des vœux. Dans une ambiance cordiale, chacun a pu écouter le bilan de l'année écoulée, les projets en cours et en réflexion (comme la création d'un espace cinéraire dans le cimetière communal), la priorité étant donnée à l'entretien et la réfection de la voirie.
En tant que président de la communauté de communes de « La Colline », Patrice Chrétien a souhaité informer les habitants de Berméricourt sur le projet de fusion des intercommunalités du secteur.
Avant de conclure la cérémonie, Régis Baudry, adjoint au maire devant bientôt quitter le village, a été chaleureusement remercié pour ses compétences multiples mises au service de la Commune depuis 2001.
Pour clôturer cette soirée, l'assemblée a été invitée à partager le verre de l'amitié.


Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :